Actualités

LE BON PLAN DE CE DÉBUT 2019 !

 

Déjà vu les années précédentes, et notamment en 2018, sous cette nouvelle forme, obligations fiscales obligent, Capiom, notre précieux partenaire outre-mer nous a réservé une belle surprise en ce début 2019, la validation de ce produit particulièrement attractif, PANIER CAP 8, ou vous retrouverez sur cette présentation détaillée le fonctionnement.

 

A retenir :

DÉFISCALISATION ONE SHOT

25% DE RÉDUCTION D'IMPÔT DÈS CETTE ANNÉE

ENVELOPPE MINIMUME : 10 000 € (soit 2500 € de réductio)

PRISE EN COMPTE IMMÉDIAT SI CASH

PAS DE QUESTIONNAIRE DE SANTÉ

PAS DE PRÊT (même si possible !)

UNE RENTABILITÉ DE 20% SUR 5 ANS ! 

Pour continuer à vous envoyer chaque mois le meilleur de What’s Up, nous devons nous conformer à la nouvelle loi appelée Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD)

Depuis sa création, le Cabinet Fides - Com’invest a toujours considéré la protection de vos données comme une priorité et a pris des engagements forts pour garantir la sécurité et la confidentialité de vos données personnelles.

Avec l'entrée en vigueur du Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD), nous avons mis à jour nosqui entrent en vigueur dès le 25 mai 2018 et nous vous invitons à les consulter.
On vous en parle beaucoup, mais concrètement à quoi ça sert ?

4 principes clés :
Le Consentement : 

Le consentement des individus quant à la collecte et au traitement des données à caractère personnel devra être explicite et « positif ».
Le Droit des personnes : 

Un des principaux objectifs du RGPD est de renforcer les droits des personnes physiques : droit d'accès aux données facilité, droit à l'oubli, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité des données.
La Transparence : 

Les entreprises devront – et ce dès la phase de collecte – fournir aux individus des informations claires et sans ambiguïté sur la manière dont leurs données seront traitées.
La Responsabilité : 

Le RGPD vise à responsabiliser davantage les entreprises dans leur traitement des données à caractère personnel.

Si vous souhaitez continuer à recevoir nos newsletters par e-mailvous pouvez ignorer cette notification. Nous continuerons à vous envoyer prioritairement toute l’actualité sur notre cabinet, nos programmes, nos missions et sur l’activité fiscale et patrimoniale.
Si vous préférez vous désabonnez, 

Envoyez-nous un e-mail à contact-fides.cominvest@gmail.com
oucontactez-nous au 06 80 47 01 81

 

 

 

 

 

 

DÉCLARATION DE REVENUS 2017

 

La date limite de dépôt de la déclaration papier est fixée au jeudi 17 mai 2018 à minuit.

Les usagers qui choisissent la déclaration par Internet disposeront comme les années précédentes de délais supplémentaires pouvant aller de 5 à 20 jours suivant le département de résidence :

· mardi 22 mai minuit pour les habitants des départements numérotés de 01 à 19

· mardi 29 mai minuit pour les habitants des départements numérotés de 20 à 49 (y compris les deux départements corses)

· mardi 5 juin à minuit pour les habitants des départements numérotés de 50 à 976.

Quant aux non-résidents, ils peuvent souscrire leur déclaration de revenus en ligneavant le mardi 22 mai 2018 à minuit. 

Nous avons mis en place un tutoriel qui peut permettre à nos clients et aux amis de notre site internet de retrouver toutes les informations utiles pour réaliser leur déclaration de revenus 2017 le plus facilment possible.

N'hésitez pas à vous rapprocher de notre cabinet en nous envoyant un mail à l'adresse suivante :

fides.cominvest@gmail.com

Nous vous adresserons en retour le document PDF.

 

Nous sommes également en train de réaliser un dossier relatif au Prélèvement à la Source. Même processus si vous souhaitez recevoir ce dossier détaillé. Un mail à notre adresse et nous vous l'enverrons aussitôt.

 

IL Y A DU NOUVEAU POUR LES ASSURANCES EMPRUNTEURS !

Depuis le 1er janvier 2018, vous pouvez résilier votre assurance emprunteur et la confier à un professionnel de l'assurance et faire de GROSSES économies !

Réservez 30 minutes le lundi 19 février pour le savoir

Pour tout savoir sur les économies à réaliser sur l'assurance emprunteurnous vous invitons à vous rapprocher de notre spécialiste assurance, Ludovic Riglet, responsable de clientèle chez AXA France ou dialoguer en ligne avec les experts AXA MASTERLIFE. Posez leur toutes vos questions sur ce sujet d'actualité. 

CONSULTEZ

NOS PROGRAMMES

SUR BORDEAUX

EN ANCIENS RÉHABILITÉS

 

FISCALITÉS : MALRAUX

                        DEFICIT FONCIER

                        PINEL OPTIMISÉ DÉFICIT FONCIER

                        PINEL RÉHABILITÉ

CONSULTEZ NOTRE DERNIÈRE NEWSLETTER ET BÉNÉFICIEZ DE NOMBREUSES INFORMATIONS  !

OPTIPATRIMOINE, NOUVELLE MARQUE DU GROUPE FIDES

Opti Patrimoine vient renforcer les services dûs à nos clients grâce aux partenariats créés via cette nouvelle marque, avec d'autres  professionnels du conseil en Gestion de Patrimoine.

Elle va nous permettre d'aborder une nouvelle clientèle également, peu ou pas habituée à solliciter les services de cabinets comme les nôtres et pouvoir ainsi accéder à la gestion patrimoniale de façon simple, facile et abordable.

Différentes démarches de communications vont ainsi voir le jour pour générer un lien avec de futurs clients et pouvoir répondre de façon adaptée à leur besoin, à leur objectifs, à leurs attentes.

C'est aussi cette structure qui va accompagner nos clients ! 

Pour un suivi annuel personnalisé, des arbitrages sans frais, des renégociations avec nos partenaires, des conditions spécifiques sur vos frais de gestion, assurances...

LOI DE FINANCES 2018

La nouvelle loi de Finances 2018 vient d'être promulguée par le Président de la République et est donc entrée en fonction au 1er Janvier 2018.

Retour sur les princiaples mesures qui vont vous concerner : 

  • Indexation du barème de l'IR sur l'inflation
    A compter de 2018, il est proposé le nouveau barème progressif suivant
              - Jusqu'à 9 807 €                 =>    0 %
              - De 9 807 € à 27 086 €      => 14 %
              - De 27 086 € à 72 617 €    => 30 %
              - De 72 617 € à 153 783 €  => 41 %
              - Au-delà de 153 783 €       => 45 %
  • Dégrèvement de la Taxe d'Habitation sur la résidence principale (80 % des assujettis concernés d'ici à 2020). A découvrir quand nous aurons confirmation des plafonds de ressources qui seront pris en charge dans ce dégrèvement.
  • La réforme nationale de la taxe d’habitation devrait permettre à 80 % des foyers d'être exonérés de taxe d’habitation au titre de leur résidence principale au bout de trois ans, en 2020. Dès 2018, 80 % des foyers devraient voir leur taxe d’habitation sur leur résidence principale diminuer de 30 % (puis de 65 % en 2019). Constat dans 1 an !
  • Cette réforme concerne les foyers dont le revenu fiscal de référence n'excède pas une certaine limite fixée selon le nombre de parts du foyer de taxe d’habitation : 27 000 € pour une personne seule, 35 000 € pour une personne seule avec un enfant, 43 000 € pour un couple sans enfant, 49 000 € pour un couple avec un enfant ou 55 000 € pour un couple avec deux enfants.
  • Si vos revenus de 2017 vous rendent bénéficiaire de la réforme de la taxe d’habitation, vous pouvez d’ores et déjà réduire le montant de vos prélèvements mensuels en vous connectant sur votre espace particulier sur impots.gouv.fr. Après vous être identifié, cliquez dans la rubrique « Payer » sur « Modifier mes prélèvements, moduler mes mensualités ».
  • Toute modulation demandée en janvier prendra effet dès le mois de février.
  • Mise en place du PFU – (Prélèvement Forfaitaire Unique) 
    Le PFU sera mis en place au 1er Janvier 2018 et concernera les revenus de l'épargne. Le forfait se composera de l'impôt sur le revenu (forfaitisé au taux de 12,8 %) et des prélèvements sociaux (à hauteur de 17,2 %, la majoration du taux étant incluse dans le projet de Loi de financement de la sécurité sociale). Le PFU devrait concerner :
    • Les revenus de capitaux mobiliers (intérêts, dividendes, coupons…)
    • L'assurance vie : les produits issus des nouveaux versements réalisés depuis le 27 septembre 2017 seront soumis au PFU
    • Les plus-values de cession de valeurs mobilières et droits sociaux : l'abattement pour durée de détention est supprimé sauf celui relatif aux plus-values réalisées par des dirigeants de PME partant à la retraite (500 000 €).
    • A noter concernant le PFU que les revenus immobiliers, qui ne sont pas concernés par la mesure, continueront par conséquent à supporter l'imposition issue du barème progressif (jusqu'à 45 %) et les prélèvements sociaux (au taux de 17,2 %). 
  • Suppression de l'ISF et création de l'IFI
    L'ISF serait supprimé et remplacé par l'IFI (impôt sur la fortune immobilière) .
    • Le seuil de déclenchement reste inchangé à 1,3 M€, le barème et les taux restants identiques à ceux actuellement en vigueur.
    • Le capital des prêts Infine ne sera plus déductible chaque année pour sa totalité mais recalculé en fonction du nombre d'années écoulées.
    • Pour les patrimoines immobiliers supérieurs à 5 M€, la dette excédant 60 % de la valeur des actifs ne sera déductible qu'à hauteur de 50 %.
  • Les prélèvements sociaux sont portés à 17,2 % depuis le 1er janvier 2018 ; la CSG déductible est passée quant à elle à 6,8 %.
  • La Loi Mézard remplace le dispositif Pinel à partir de janvier 2018 : limitée aux zones A, A bis et B1, cette loi de défiscalisation ne change rien à ce que nous connaissions avec la Pinel. Sauf que la zone C n’est plus éligible. Cette réduction d’impôts en secteur intermédiaire sous conditions de plafonnement de loyer et de ressources du locataire peut s’appliquer sur une durée de 6, 9 ou 12 ans, avec un taux variant de 12 à 21 % en métropole. De 18 à 32% dans les DOM). Dans la limite de 2 investissements par an et de 300 000 €. Prix du mètre carré plafonné à 5500 euros.
  • Aucune modification n'est introduite par la Loi de Finances 2018 sur les statuts de loueur en meublé tant professionnels que non professionnels.

 

FINI l'ISF, BONJOUR L'IFI... l'impôt sur la fortune immobilière !

Comment ça va marcher ?

La loi de finances 2018 a confirmé le changement d'affectation de l'ISF en IFI, l'Impôt sur la fortune immobilière.

Le seuil et le barème de l'IFI sont inchangés par rapport à ceux de l'ISF, mais ce nouvel impôt se limite aux biens immobiliers qui ne sont pas affectés à l'activité professionnelle du contribuable.

Il ne concerne que les foyers fiscaux dont le patrimoine immobilier non affecté à l'activité professionnelle est supérieur à 1 300 000 €.

Si le texte est voté en l'état, les titres de sociétés (autres que pour la part de leur valeur portant sur des biens immobiliers), les placements financiers, mais également les voitures de luxe, les bijoux et les bateaux ne seront plus taxés sur la fortune en France. Quant aux biens immobiliers servant à l'exercice d'une activité professionnelle, ils seront, comme auparavant, exonérés. 

 

Un barème 2018 identique à celui de l'ISF

Comme l'ISF, l'IFI est un impôt annuel. Selon le projet de loi de finances pour 2018, le barème de l'Impôt sur la fortune immobilière est identique à celui de l'Impôt de solidarité sur la fortune. La résidence principale continue de bénéficier d'un abattement de 30 % et le plafonnement des revenus est, lui aussi, conservé.

 

 

Fraction de la valeur nette taxable du patrimoine 

Taux
applicable

(en %)

N'excédant pas 800 000 € 0
Supérieure à 800 000 € et inférieure ou égale à 1 300 000 € 0,50
Supérieure à 1 300 000 € et inférieure ou égale à 2 570 000 € 0,70
Supérieure à 2 570 000 € et inférieure ou égale à 5 000 000 € 1
Supérieure à 5 000 000 € et inférieure ou égale à 10 000 000 € 1,25
Supérieure à 10 000 000 € 1,5
 

 

Mise en place des mesures anti-abus

Les prêts familiaux consentis directement ou par l'intermédiaire de sociétés interposées ne seront pas déductibles, sauf s'il s'agit d'emprunts consentis par certains ascendants ou descendants, si le redevable de l'IFI justifie du caractère normal des conditions du prêt, notamment au regard des échéances et du caractère effectif des remboursements.

Avec la nouvelle donne, les prêts in fine, contractés pour l'achat d'un bien ou droit immobilier, ne seront déductibles qu'à hauteur du montant total de l'emprunt diminué d'une somme égale à ce même montant multiplié par le nombre d'années écoulées depuis le versement du prêt et divisé par le nombre d'années total de l'emprunt.

Lorsque la valeur des biens taxables sera supérieure à 5 M€ et que le montant total des dettes admis en déduction excédera 60 % de la valeur desdits biens, la déduction des dettes sera plafonnée à 50 % de l'excédent. 

 

FOCUS sur...

Dans un contexte de polémique autour du prochain budget 2018, le gouvernement a annoncé la possible taxation des produits de luxe jugés ostentatoires (jets privés, chevaux de course, lingots d'or…).
Au cœur du débat, la transformation de l'ISF en un impôt sur la fortune immobilière (IFI) qui ne couvrirait donc plus ces biens de luxe mais le seul patrimoine immobilier.

Pour rassurer l'opinion, le ministre de l'Économie Bruno Le Maire ainsi que le ministre de l'Action et des Comptes publics, se sont tous les deux prononcés en faveur d'une modification à la hausse de la fiscalité au cas par cas comme cela se fait déjà pour les yachts et les voitures de sport. 
Mais ces propositions soulèvent un certain nombre de questions : Le cadre juridique actuel permettra-t-il cette imposition au cas par cas ? Qui aura la charge de définir ce qui constitue un bien ostentatoire ? Une toile de maître issue d'un héritage familial sera-t-elle taxée comme un le dernier bolide à la mode ?
 Afin de comprendre la taxation en France des produits de luxe, et pour bien décrypter les enjeux de cette réforme de l'ISF, nous vous proposons de retrouver prochainement une analyse de notre partenaire, le cabinet d'avocats Rivière.

 

- LA LOI PINEL RECONDUITE POUR 4 ANS SOUS LE NOM DE LOI MÉZARD

Cette loi qui succédait à la loi Duflot, se terminait au 31 décembre 2017.

La Loi Mézard remplace le dispositif Pinel à partir de janvier 2018 : limitée aux zones A, A bis et B1, cette loi de défiscalisation ne change rien à ce que nous connaissions avec la Pinel. Sauf que la zone C n’est plus éligible. Cette réduction d’impôts en secteur intermédiaire sous conditions de plafonnement de loyer et de ressources du locataire peut s’appliquer sur une durée de 6, 9 ou 12 ans, avec un taux variant de 12 à 21 % en métropole. De 18 à 32% dans les DOM). Dans la limite de 2 investissements par an et de 300 000 €. Prix du mètre carré plafonné à 5500 euros.

 

- LA FLAT TAX : UNE ÉVOLUTION

En 2018, la taxe à 30%, ou “flat tax”, s’appliquera, si le projet de loi de finances est adopté en l’état par le Parlement, à une grande partie des revenus du capital : intérêts de livrets ou d’obligations, dividendes, plus-values sur actions, nouveaux versements sur les gros contrats d’assurance vie... Mais, détail qui a son importance, les contribuables auront toujours la possibilité d’opter pour l’imposition au barème de l’impôt sur le revenu (IR), si cela est plus intéressant pour eux.   Appréciable sur le papier, cette option risque toutefois d’obliger certains épargnants à réaliser de savants calculs. Car le choix effectué s’appliquera à l’ensemble des revenus du capital.

Or les règles d’imposition sont différentes selon le produit voire, pour un même placement, selon la date de souscription et la durée de détention. Pour vous aider, nous sommes à votre disposition et nos partenaires, AXA Gestion Privée, pourront vous accompagner dans l’arbitrage de vos placements et vous orienter au mieux en fonction de vos objectifs et des taux d’imposition auxquels vous serez soumis, selon votre choix et la tranche dans laquelle vous vous situez.

 

- LA CSG AUGMENTE DE 1,7% POUR PASSER DONC À 17,2% DE PRÉLÈVEMENTS SOCIAUX

La hausse de la CSG de 1,7 point voulue par Emmanuel Macron vise à augmenter le pouvoir d'achat. Mais elle pourrait potentiellement toucher les fonctionnaires, les indépendants et certains retraités.

 

FIN DE LA PRIME POUR LES VÉLOS ÉLECTRIQUES ! 

La prime pour l'achat d'un vélo électrique sera supprimée, le gouvernement considérant que c'est aux collectivités locales de porter ces subventions. Cette  prime, qui peut aller jusqu'à 200 euros , disparaîtra au 1er février 2018. Elle aura permis de financer près de 250.000 vélos permettant à la filière de démarrer. Mais va t elle pouvoir survivre sans... .

 

Les chiffres références pour 2016 !

Investir en 2016

 

Quels sont les supports plébiscités par les investisseurs pour sécuriser leurs placements et générer des revenus ?

 

- CONTRAT D'ASSURANCE VIE (mix multi-supports/fond euros) :       58 %    ( + 5%*)

- INVESTISSEMENT LOCATIF                                                 :       57 %    ( + 7% *)

- CONTRAT D'ASSURANCE VIE (fond euros)                             :       57 %     ( - 11%*)

- SCPI (parts sociales de placements immobiliers)                     :       40 %     ( - 5%*)

- LIVRETS D'ÉPARGNE (livret A, Bleu,...                                   :       23 %     ( - 18%*)

- PLAN D'EPARGNE (PEL, PERP,...)                                           :       18 %     ( - 6%*)

 

* par rapport à 2015. (Prise en compte de la dégradation des rendements de certains supports)

 

 

Objectifs des investisseurs en 2016

 

Quels sont les objectifs des investisseurs en cherchant à positionner leur argent ?

 

- COMPLÉMENTS DE REVENUS                                                = 49%

- EPARGNE DE PRÉCAUTION                                                   = 33%

- PREPARER L'AVENIR DES ENFANTS (études, installation...)       = 31%

- OPTIMISER SA FISCALITÉ (réduire et transférer ses impôts)     = 23%

- TRANSMISSION (préparer la transmission de son patrimoine)   = 19%

 

 

TYPE INVESTISSEMENT IMMOBILIER

 

Vers quelle type de support d'investissement ont la préférence des investisseurs ?

 

- IMMOBILIER D'HABITATION NEUF

 

- IMMOBILIER D'HABITATION NU ANCIEN

 

- BUREAUX / SCPI

 

- IMMOBILIER GÉRÉ

 

 

CONTRATS D'ASSURANCE-VIE 

 

Les rendements chutent... mais ils conservent ses nombreux avantages !

 

En 2014 => 2,48%*

 

En 2015 => 1,95%*

 

En 2016 => 1,55%*

 

En 2016 => 1,46%* (estimatif)

(* rendement net)

 

 

 

Ces dernières annèes, la collecte a vue son montant explosé. Pourtant, les sociétés d'assurance espèrent -sans l'avouer vraiment - une baisse de la collecte, qui leur coûte très chère. L'équilibre d'une assurance-vie est aujourd'hui proche de zéro si on intègre le coût de la vie et le coût des prélèvelents sociaux qui s'y attachent.

 

Néanmoins, les avantages de l'assurance-vie sont nombreux :

- non fiscalité sur les plus value au delà d'une certaine durée ou fiscalité réduite.

- abbatement

- ne rentre pas dans la masse successorale

- choix du bénéficiare 

- capital garanti (sur certains contrats)

 

 

 

 

NOTRE ANALYSE DU MARCHÉ 2016

 

L'immobilier, support premium à privilégier :

La valeur hypotécaire de l'immobilier est restée positive malgré certaines baisses systémiques. On peut imaginer qu'il restera à la hausse ces prochaines années. Les investisseurs peuvent donc être rassurés et assurés de l'avenir patrimoniale d'un achat immobilier. 

On sait que sur les 20 dernières années, un bien aura multiplié sa valeur par 64% en moyenne.

Nous pouvons imaginer que ce rendement sera moindre les prochaines années, sauf à accroitre le risque d'explosion de la bulle immobilière comme en 2008.

Votre choix se portera donc sur des biens de centre-ville, nus ou gérés, en considérant des valeurs d'achat correctes, et en conservant en permanence à l'esprit que l'emplacement fait la valeur de votre patrimoine. Bordeaux, Toulouse, Périgueux, restent des valeurs sûres. Nantes est à la hausse, et La Rochelle affiche des prix à forte hausse.

Sur le reste de la métropole, si Paris reste une exception, bien d'autres villes peuvent être privilégiées.

Sans oublier que vous pouvez bénéficier aussi de nombreux avantages en investissant sur des lieux plus éloignés.

 

De même, le comportement des investisseurs évolue : le T3 va détrôner le T1 ou T2, du fait d'une très forme demande sur ce type de surface.

 

Les SCPI, soutenus majoritairement par les acteurs institutionnels, vont à contre courant du marché de l'immobilier, depuis la baisse des rendements des obligations. Les bureaux deviennent vite obsolètes compte tenu des nouvelles pratiques en entreprises (open-space...).

Du coup, la demande si elle reste forte, évolue et devient plus risquée du fait de l'obligation faite aux porteurs de faire sans cesse évoluer leur acquisitions, qui pèsent sur la rentabilité.

 

Les placements financiers restent naturellement des supports à conserver, tout en apportant une réflexion objective dans le cadre d'arbitrage professionnelle que seul, un cabinet de gestion fiscale et patrimoniale peut apporter.

 

 

L'INFO DU MOIS 

La Loi PINEL est reconduite pour 4 ans mais le projet de loi de finances 2019 introduit une modification.  En effet, il ne sera plus possible, à partir de janvier 2019 de louer à ses ascendants ou descendants. Une modification importante qui pourrait faire évoluer les motivations des investisseurs qui porfitaient, à point nommé, de cette opportunité pour aider leur enfant notamment à trouver un hébergement pendant leurs études. A suivre. 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© COM'INVEST 13 Rue Alfred de Vigny, 33700 Merignac
Téléphone : +33 680470181
fides.cominvest@gmail.com